jeudi 16 février 2017

Barren des neiges

Concert ce jour au Roxy Cooper 21 rue J. Bouchayer / Grenoble avec :

* Barren / Anarcho punk anglais de Paris plus belle ville du monde
* Short Days / punk rock mélodique américain de Lille
* Les Profs de Skids, surf hawaïenne de Grenoble
* Futur.s Mort.s, cold post rock punk canadien de Villefranche de Rouergue
* Kings Queer, demander au matthos

Glorieuse pizza au feu de bois
Prix libre, horaires habituels, travail salarié le lendemain non conseillé






"Sponsorisé par Orange juice trombone mafia"

jeudi 3 mars 2016

A la fonte des neiges

Concert de soutien au DAL Grenoble à la BAF, 2 chemin des Alpins/Grenoble au croisement de la rue des alliés et de la rue stalingrad avec :

- Tout Doit disparaître, un duo de cold wave électronique (ex-Passion Armée et Merci la nuit) de lyon et d’ailleurs
- Pierre Normal, cold wave évasive belge

20h : Bouffe vegan (sans produit issu de l’exploitation animale) et discussion avec le DAL
21h : En avant la musique
Prix libre

La BAF, c’est un centre social autogéré, qui met en place diverses activités autour de valeurs communes de solidarités, d’horizontalité, de convivialité, de luttes contre les oppressions, d’autogestion. La BAF fonctionne sans sponsor, ni subvention, les dons réguliers garantissant la bonne marche et l’indépendance du lieu. La BAF, c’est ce qu’on en fait, ce qu’on y crée.
http://labaf.org/





vendredi 5 février 2016

File under quenelle punk


Le 12 Février au Parpain paillette, 104 avenue Ambroize Croisat à Saint Martin d'Hères (38, gros) vers 19h30, bouffe plus concerts avec :

* Pinku Saido, premier concert de ce groupe lyonnais rempli de mercenaires
* Faux Départ, lyon aussi, début de leur tournée internationale avant la date de Vichy
* La Crève, emo loosers de grenoble
 


 Affiche par le bob

lundi 7 décembre 2015

Le land art de l'année


Concert au Roxy cooper 21 rue Joseph Bouchayer à Grenoble le 10/12/15 avec :

* Pacte de mort, des rigolos métalleux de Bordeaux
* Satan, des métalleux existentialistes parfois moins rigolos de Grenoble
* Seven Year Itch dont ce sera le premier concert, sombre et rampant du Trièves
* Ca, de l'électro punk de Marseille



A 20h, prix libre et en soutien à Las Vegan

mercredi 18 juin 2014

concert!

Concert de soutien au collectif Antropong et au livre "Otherground Romania" à la baf (2 chemins des alpins / grenoble) avec :
- Bitpart : pop punk de Paris
- Ghost trap : punk rock de Dublin
- Pavilionul 32 : hardcore punk vraiment rapide de Grenoble/Timisoara
19h : bouffe vegan 20h30 : concert
Prix libre

La BAF, c’est un centre social autogéré, qui met en place diverses activités autour de valeurs communes de solidarités, d’horizontalité, de convivialité, de luttes contre les oppressions, d’autogestion.
La BAF fonctionne sans sponsor, ni subvention, les dons réguliers garantissant la bonne marche et l’indépendance du lieu.*

dimanche 3 février 2013

Melocoton

Un chouette disque exhumé de la poussière, une sorte de standard qui accompagne avec les années.
Tout n'est pas fabuleux ici c'est sûr mais ça reste étonnant et souvent jouissif, des gonzes qui se bougent en concert, sortent un micro pour des bouts d'interviews totalement improbables et récupèrent au passage une version demo d'une chanson ou un shot de punk enregistré live par leur soin. Tout ça finit sur des fanzines vinyliques un peu uniques dans leur genre avec quand même des brûlots du genre Scream sur scène, FOD au meilleur de sa forme, Government Issue incroyablement au taquet, TSOL qui pète un morceau de post punk incroyable, Plain Wrap et son pop punk sucré tout foutraque, Dickies qui pètent les murs, Adrenalin od, son mur de son et son bordel... Un morceau d'histoire locale, punk et qui rappelle un peu certains fondements...


Le listing de la mort...

The Best Of Flipside Vinyl Fanzines

Disque 1 :
1. Dickies - Gigantor
2. Governement Issue - Religious rip off
3. The Freeze - No One Is Ever Coming Home
4. White Flag - Question Of Intelligence
5. Kraut - Flossing With An E String
6. F - Attack
7. FOD - Madhouse
8. AOD - Me Three Bunch
9. TSOL - Suppose They Gave A War    
10. Scream - Fight
11. Undead - In Eighty Four
12. FU's - Warlords
13. Psycho - Master Race
14. ASF - Slave To My Estrogen
15. GBH -  Give me Fire
16. Black Market Baby - Total Waste
16. Gay cowboys in bondage - Domestic Battlefield
17. Decry - Island Paradise
18. Naked Raygun - Metastasis
19. JFA - Out Of School
21. Massacre Guys- Let's Forget
22. Red Cross - Annette's Got The Hits
23. Vagina Dentata - Golden Boys
24. Plain Wrap - Magnetic Shoes
25. Necros - Walking The Dog
26. Iconoclast - Domination Or Destuction
27. Germs - Forming
28. Misfits - Attitude

Disque 2 :
1. Agent Orange - Shakin All Over 
2. C2D - Aggressive System
3. Detox - Shoot The Kid 
4. GKH- Dickermann
5. Adolescents - The Liar
6. 76% Uncertain - Critic
7. Slapshot - Straight Edge In Your Face
8. The Brigade - Living With The Bomb
9.  Mad Brigade - Second Chances
10. Bulimia Banquet - Calloused
11. Shonen Knife - Cycling Is Fun
12. 7 Seconds - A Place
13. Copulation - First Residue
14. Celebrity Skin - Evicted
15. Tesco Wee and White Flag - Hot Rails To Hell
16. COC - Intervention
17. Lemonheads - Hate Your Friends 
18. Circle Jerks - Fortunate Son
19. Problem Children - Energy
20. Vatican Commandos - Last Wish
21. MIA - California Dreamin
22. Little Gentlemen - Just Waiting (For The Civil War)
23. SNFU - Heavy Menu
24. Doggy style - Pre-Teens
25. ROTA - Try
26. Ruthensmear - Blue Funk Punk 
27. Roach Motel - Mad Dog

Ici
Et Là 
  


 

samedi 8 septembre 2012

Cinq pogos à la une

J'ai exhumé de la poussière environnante une sorte de documentaire sonore réalisé par K à l'occasion du concert de soutien à Radio Libertaire organisé par l'équipe de l'émission Ca Rend Sourd, émission punk hardcore anarchiste qui sévissait tous les deux dimanche soirs sur Paris et alentours.
J'ai un peu lutté pour retoucher le son cet après midi alors je vous propose le truc un peu comme ça à l'arrache. Si je trouve le courage de scanner des trucs plus tard, je l'ajouterai ici bas.
La date : 13 Octobre 2001.
Parmi les groupes : Action directe, qui sont assez représentatifs de l'état général qui régnait sur place et sauf erreur de ma part il y avait également Cimetière likid, les Skalopes je crois bien, et il me semble Cooking class cirrhose (ceux qui ont subi savent) et Argh des Mureaux/Mantes la jolie. Pas sûr, si ce n'est d'avoir cru les reconnaître pendant "I don't fucking care".
Le lieu : squat de le 13, rue Jean Antoine de Baïf dans le 13eme arrondissement de Paris, pour les curieuses et curieux la maison est toujours là, ferme sur le trottoir, désespérément murée et vide depuis dix ans... C'était une des premières fois (la première?) que la maison laissait un collectif extérieur gérer intégralement l'organisation et le déroulement de la chose. Cela se ressent notamment dans la programmation qui ne serait certainement pas venue spontanément à l'esprit d'un ramassis de grindeux gisant sur place. D'ailleurs, y avait même pas Desecrator.
En témoigne cet instant magique où l'animatrice enregistrant tout ça dit rigolarde à son voisin "il en reste quatre" en plein milieu d'un morceau de ska...
Comme d'habitude Action Directe fut à la hauteur de sa réputation et vous serez ravi-e-s de savoir qu'on entend bien le djembé de Julien et les vannes incompréhensibles de Jules. Rachid lui était totale à l'ouest et jouait à la guitare les lignes de basse de son autre groupe sans oublier de faire quinze mille solos parfois hasardeux bien que noyés dans le bordel ambiant.
C'était un peu bizarre, illes s'inquiétaient de savoir si c'était bien organisé, en gros si ça nous allait, alors que juste ils nous donnaient un peu comme un leçon hein, on avait jamais été en place comme ça, trop occupé-e-s à ne pas savoir si c'était 500 ou 600 bières qu'il fallait prendre pour prochain concert... Je sais plus s'il y avait de la salade de riz aux olives sans noyau, un des plus grands dangers du lieu.
Reste que cette après midi fut excellente, plein de rencontres chouettes et pour la plupart drôles, des tribus diverses s'étaient mélangées dans la joie et la bonne humeur. Bien rigolé. Son pourave de rigueur donc très réussi. Et puis je crois que le soutien a bien marché, c'est déjà pas mal.
C'est sûr, il y a un peu de nostalgie dans tout ça... mais l'énergie qui s'en dégage fais bien plaisir à entendre quand elle ne fait pas tout simplement rire.
Si quelqu'un-e passe par là et que ça branche, ce qui serait somme toute miraculeux, ton avis m'intéresse!




Sur la pochette arrière, il est précisé que les pistes 1 à 20 constituent le montage radio, pour ce qui est des plages 21 à 35 ce sont des chutes, mais il n'est pas précisé s'il s'agit de l'enregistrement en lui même ou des orchestres qui bourrinent derrière le micro.
Le chaos est